Ophrys iricolor subsp. mesaritica (Paulus, C.Alibertis & A.Alibertis) Kreutz

Ophrys de la Mésara / / الحية و الميتة

UGS : 696243758bca Catégorie : Étiquette : Product ID: 1497
Source: Errol Véla

Description

test


Évaluateur(s)
Ben Haj Jilani I., Daoud-Bouattour A. & Ghrabi-Gammar Z.

Partenaire(s)/Institution(s)
Faculté des Sciences de Tunis
Institut National Agronomique de Tunisie


Autorité
Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement

Date : Octobre 2021

1. TAXONOMIE

Division Règne Phylum Classe Ordre Famille Genre
MonocotyledonaePlantaeTracheophytaLiliopsidaAsparagalesOrchidaceaeOphrys

Synonymes
Ophrys mesaritica Paulus, C.Alibertis & A.Alibertis

Sources taxonomiques
Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie : Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Delforge, P. 1994. Guide des Orchidées d’Europe, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. Delachaux&Niestlé, Lausanne, 481 p.

Delforge, P. 2005. Guide des Orchidées d’Europe, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient, 3e ed. Delachaux & Niestlé, Lausanne, 640 p.

Devillers, P. & Devillers-Terschuren, J. 1994. Essai d’analyse systématique du genre Ophrys. Naturalistes belges (Orchid. 7 suppl.) 75: 273-400.

Dobignard, A. & Chatelain, C. 2010. Index synonymique la flore d'Afrique du Nord. Vol. 1, Pteridophyta, Gymnospermae, Monocotyledonae. Conservatoire et Jardin Botaniques, Genève, 455 p.

Le Floc’h, E., Boulos, L. & Véla, E. 2010. Catalogue synonymique commenté de la Flore de Tunisie, 2e édition. Banque de Gènes, Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, Tunis, 500 p.

Martin, R., Véla, E. & Ouni, R. 2015. Orchidées de Tunisie. Société Botanique du Centre-Ouest 44 : 1-158.

Notes taxonomiques
Ophrys iricolor subsp. mesaritica a été signalé en Tunisie par Delforge (1994) et Devillers & Devillers-Tersch. (1994), puis mis en doute par Delforge (2005), le considérant sous Ophrys mesaritica. Il a été récemment ajouté à la flore de Tunisie (Le Floc’h et al. 2010), suite à la confirmation de sa présence par Martin (2008) qui l’a relevé sur le Jbel Zaghouan. Nous nous conformons ici à la nomenclature et synonymie adoptées par Martin et al. (2015).

2. EVALUATION

Tunisie : EN: D

Justification de l’évaluation
La population d’Ophrys iricolor subsp. mesaritica est restreinte, estimée à moins de 250 individus matures (E. Véla, pers. data). Cela conduit à classer la sous-espèce, au préalable, dans la catégorie « En danger » (EN) approchant le critère D. Etant très rare, cette orchidée méditerranéenne ne se trouve, en Afrique du Nord, qu’en Tunisie. Ainsi, et en absence d’immigration de diaspores (graines) en provenance des populations extrarégionales, l’évaluation initiale demeure inchangée (EN: D).

3. AIRE DE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

Distribution
Dorsale tunisienne: Jbel Zaghouan, Jbel Jdidi (amont et aval)

Description
L’aire de distribution d’Ophrys iricolor subsp. mesaritica se limite principalement à la Tunisie, à Malte et à la Grèce (Crète, Péloponnèse et îles ioniennes). En Tunisie, ce taxon est très rare, signalé dans trois localités au niveau de la Dorsale tunisienne (Jbel Zaghouan, et amont et aval du J. Jdidi). Ses zones d’occupation (AOO) et d’occurrence (EOO) sont restreintes, estimées respectivement à 12 et 21 km2.


4. POPULATION

Ophrys iricolor subsp. mesaritica est localisé et très rare, son unique population est restreinte, estimée à moins de 250 individus (E. Véla, pers. data).

5. HABITAT ET ECOLOGIE

Systèmes
Terrestre

Types d’habitat
Forêts : Forêt tempéréePrairie indigène : Prairie tempéréeMaquis/Garrigue : broussailles, végétation arbustive de type méditerranéen

Description
Ophrys iricolor subsp. mesaritica est une cryptophyte. En Tunisie, elle est signalée sur la Dorsale tunisienne, où elle pousse dans les bois de pins ou les landes à cistes et romarin, à mi-ombre (Martin et al. 2015) et à des altitudes allant de 120 à 360 m.

6. MENACES

Agriculture & Aquaculture : Pâturage, élevage ou agriculture paysanne
Utilisation des ressources biologiques : Exploitation forestière et récolte du bois, cueillette de plantes terrestres.


Description
Ophrys iricolor subsp. mesaritica est très rare. Les principales menaces qui peuvent peser probablement sur son habitat sont le défrichement, le pâturage, les incendies, et la collecte intensive de ses tubercules en vue de leur utilisation en médecine traditionnelle.

7. UTILISATION ET COMMERCE

Dans les croyances populaires tunisiennes, le tubercule évidé est recherché pour son effet anaphrodisiaque qui ne peut être levé que par la consommation du tubercule charnu (Boukef 1986 ; Ben Haj Jilani et al. 2011).

8. ACTIONS DE CONSERVATION

Actions de conservation en place
Le Jbel Zaghouan est inscrit dans un projet de Parc national.

Actions de conservation nécessaires
Protection Terres/Eaux : Protection Site/Aire
Gestion de l'espèce : Conservation in-situ


Recherches nécessaires
Recherche : Taille, distribution et tendances de la population
Suivi : Tendance de la population
Planning de conservation : Plan de gestion par zone


Description
Actuellement, Ophrys iricolor subsp. mesaritica pousse dans des zones non protégées. La protection de son habitat s’avère le meilleur moyen de le préserver. Il serait également intéressant de prévoir la conservation in-situ de la sous-espèce, de développer un programme de suivi de son unique population et la surveillance de ses tendances démographiques. La recherche d’éventuelles nouvelles localités est également recommandée.

9. BIBLIOGRAPHIE

Ben Haj Jilani, I., Zouaghi, M. & Ghrabi, Z., 2011. Ethnobotanical Survey of medicinal plants in Northwest Tunisia. Curare, Journal of Medical Anthropology 34 (1+2): 63-78.

Boukef, K. 1986. Médecine traditionnelle et pharmacopée : les plantes dans la médecine traditionnelle tunisienne. Agence de Coopération Culturelle et Technique, 350 p.

Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie : Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Delforge, P. 1994. Guide des Orchidées d’Europe, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. Delachaux & Niestlé, Lausanne, 481 p.

Delforge, P. 2005. Guide des Orchidées d’Europe, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient, 3e ed. Delachaux & Niestlé, Lausanne, 640 p.

Devillers, P. & Devillers-Terschuren, J. 1994. Essai d’analyse systématique du genre Ophrys. Naturalistes belges (Orchid. 7 suppl.) 75: 273-400.

Martin, R. 2008. Des nouvelles de Tunisie. Bulletin de la Société Française d'Orchidophilie Rhône-Alpes 18: 26-31.

Martin, R., Véla, E. & Ouni, R. 2015. Orchidées de Tunisie. Société Botanique du Centre-Ouest 44 : 1-158.