Isoetes longissima Bory & Dur.

Isoète voilé, Isoète à voile / Veiled Quillwort / بصّيلة

UGS : b1c6bc6adb64 Catégorie : Étiquette : Product ID: 1485
Source: Serge D. Muller

Description

test


Évaluateur(s)
Daoud-Bouattour A., Ghrabi-Gammar Z., Ben Haj Jilani I. & Muller S.D.

Partenaire(s)/Institution(s)
Faculté des Sciences de Tunis
Institut National Agronomique de Tunisie
ISEM, Université de Montpellier


Autorité
Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement

Date : Octobre 2021

1. TAXONOMIE

Division Règne Phylum Classe Ordre Famille Genre
PteridophytaPlantaeTracheophytaLycopodiopsidaIsoetalesIsoetaceaeIsoetes

Synonymes
Isoetes asturicensis (M.Laínz) M.Laínz
Isoetes baetica Willk.
Isoetes longissima Bory subsp. intermedia (Trab.) Troia & Greuter
Isoetes longissima Bory subsp. perralderiana (Milde) Troia & Greuter
Isoetes longissima Bory subsp. adspersa (A.Braun) Troia & Greuter
Isoetes variabilis Le Grand
Isoetes velata A.Braun
Isoetes velata A.Braun subsp. asturicensis (M.Laínz) Rivas Mart. & Prada


Sources taxonomiques
Board of Trustees, RBG Kew. 2021. Plants of the World Online Portal. Richmond, UK Available at: http://www.plantsoftheworldonline.org. (Accessed: 28 May 2021)

IUCN 2021. The IUCN Red List of Threatened Species. Version 2021-1. Available at: www.iucnredlist.org. (Accessed: 28 May 2021)

Pteridophyte Phylogeny Group (PPG I). 2016. A community-derived classification for extant lycophytes and ferns. Journal of Systematics and Evolution 54(6): 563–603.
Troìa, A. & Greuter, W. 2014. A critical conspectus of Italian Isoëtes (Isoetaceae). Plant Biosystems 148: 13-20.

Troia, A. & Rouhan G. 2018. Clarifying the nomenclature of some Euro-Mediterranean quillworts (Isoetes, Isoetaceae): Indicator species and species of conservation concern. Taxon 67 (5): 996-1004.

Troia, A., Raimondo, F.M. & Campisi, P. 2014. TheIsoetes longissima complex (Isoetaceae) in Italy: observations on the morphology of spores and leaves, and taxonomic implications. Phytotaxa 174 (3): 149-156.

Notes taxonomiques
Ce taxon, jusqu’ici nommé Isoetes velata A.Braun, doit, selon Troia & Greuter (2014), être désormais appelé I. longissima. Les types de ces deux taxons, prélevés dans la région d’El Kala (NE algérien), sont en effet considérés par ces auteurs comme appartenant à la même espèce. Le nom I. longissima, antérieur, serait donc le nom valide.Ce taxon fait partie d’un complexe taxonomique qui nécessite une étude approfondie. Il inclut, d’après Troia et al. (2014) et Troia & Rouhan (2018), les subsp. adspersa et typica, citées par Cuénod et al. (1954) pour Isoetes velata.Troia et al. (2014) regroupent, sous le nom Isoetes tiguliana, les populations italiennes d’I. velata subsp. dubia et subsp. tegulensis, en précisant que les populations nord-africaines attribuées à ces deux taxons nécessitent d’être vérifiées.

2. EVALUATION
Europe: Quasi menacé (NT), cf. Christenhusz et al. 2017

Pan-Afrique : Préoccupation mineure (LC), cf. Rhazi 2016

Tunisie : CR : B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v)

Justification de l’évaluation
Isoetes longissima est classé En Danger (EN) en raison de ses zones d’occurrence (EOO) et d’occupation (AOO) estimées respectivement à 1 309 et 48 km², et une tendance de la population à la baisse en relation avec le déclin de son habitat, suite au drainage et à l’eutrophisation des eaux des zones humides. Certaines sous-populations sont ainsi aujourd’hui éteintes suite à la disparition de leur habitat, comme celle de Garâa El Haouaria (Cap Bon) signalée par Cuénod et al. (1954), et d’autres ont fortement régressé en raison du drainage de leur habitat (Garâa Sejenane) ou de l’eutrophisation de leurs eaux (Majen Chitane).

3. AIRE DE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

Distribution
Kroumirie : Aïn Bou Khatem, Aïn el Karma, Aïn Soltane, Aïn Zouama, Majen Azoug, Majen el Gtatii, Majen el Ma, Majen el Ouez, Majen Sghaïer, Sraï el Majen
Mogods : Cap Serrat, Garâa Sejenane, entre Sejenane et Nefza, Majen Chitane, Majen Choucha, Sidi Othmen el Haddad


Description
Isoetes longissima se développe dans les zones humides temporaires de Kroumirie et des Mogods. Les zones d’occupation (AOO) et d’occurrence (EOO) sont respectivement estimées à 48 et 1 309 km².


4. POPULATION

La population d’Isoetes longissima est sévèrement fragmentée, et en déclin continu (extinction de certaines sous-populations, et forte régression d’autres) suite à la détérioration des zones humides temporaires.

5. HABITAT ET ECOLOGIE

Systèmes
Terrestre / Eaux douces (= eaux intérieures)

Types d’habitat
Zones humides (intérieures) : Rivières/Ruisseaux temporaires/intermittents/irréguliers ; Tourbières, Marais, Marécages, Fagnes, Zones tourbeuses ; Marais/Mares temporaires/Intermittents d'eau douce (< 8 ha)

Description
Isoetes longissima est une hydrophyte (amphibie), cryptophyte. Elle se développe dans les ruisseaux, les mares, les lacs semi-permanents (Majen) et les marécages (Garâa) inondés l’hiver et s’asséchant en été, sur des sédiments siliceux généralement sableux ou graveleux, quelquefois plus ou moins tourbeux. La germination des spores commence en automne (novembre) dans un sol saturé ou inondé alors que leur maturation est aérienne (après exondation). Cette espèce pousse généralement sur des substrats non crayeux, oligotrophes et peu épais (Prelli 2001). Ses limites d’élévation sont de 0 à 900 m.

6. MENACES

Modifications des systèmes naturels : Barrages & gestion/utilisation de l'eau
Pollution : Eaux usées domestiques et urbaines ; Effluents agricoles et forestiers ; Ordures et déchets solides
Changement climatique et Intempéries : Sécheresse ; Températures extrêmes


Description
Isoetes longissima est menacé par la dégradation de son habitat, généralement suite à des perturbations d’origine anthropique, liées à la pollution de l’eau et à l’eutrophisation par le ruissellement agricole. Par exemple, l’eutrophisation des eaux de Majen Chitane, suite à la mise en culture, dans les années 60, de la tourbière située en amont du lac, a entrainé une grave régression de la belle population d’Isoetes longissima (Pottier-Alapetite & Labbe 1951), qui est réduite aujourd’hui à quelques individus isolés (Daoud-Bouattour et al. 2011).

7. UTILISATION ET COMMERCE

Pas d’utilisation connue de cette espèce pour la Tunisie

8. ACTIONS DE CONSERVATION

Actions de conservation en place
Réserve naturelle de Majen Chitane ; Garâa Sejenane, récemment désignée site Ramsar (2021)

Actions de conservation nécessaires
Protection des terres/eaux : Protection du site/zone ; Protection des ressources et de l’habitat
Gestion des terres/de l'eau : Gestion du site/zone
Gestion de l'espèce : Conservation ex-situ
Éducation et sensibilisation : Formation ; Sensibilisation et communication
Droit et politique : Législation


Recherches nécessaires
Recherche : Taxonomie ; Taille, distribution et tendances de la population ; Cycle de vie & écologie ; Actions de conservation
Suivi : Tendance de la population


Description
A l’exception de la Réserve naturelle de Majen Chitane, Isoetes longissima pousse dans des zones non protégées. La récente désignation de site Ramsar de la Garâa Sejenane ne constitue pas une mesure de protection, mais pourrait à terme aider à la préservation de l’habitat d’I. longissima.En Tunisie, aucune mesure n’est en place pour conserver cette espèce ou ses habitats.La protection de son habitat fragile (mesures de protection juridique, surveillance, évitement de toute modification de l’hydrologie) est le meilleur moyen de protéger cette espèce. Les sous-populations doivent être surveillées.

9. BIBLIOGRAPHIE

Christenhusz, M., Lansdown, R.V., Bento Elias, R., Dyer, R., Ivanenko, Y., Rouhan, G., Rumsey, F. & Väre, H. 2017. Isoetes longissima. The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T164197A85432039. Downloaded on 12 July 2021.

Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie: Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Daoud-Bouattour, A., Muller, S.D., Ferchichi-Ben Jamaa, H., Ben Saad-Limam, S., Rhazi, L., Soulié-Märsche, I., Rouissi, M., Touati, B., Ben Haj Jilani, I., Mokhtar Gammar, A. & Ghrabi-Gammar, Z. 2011. Conservation of Mediterranean wetlands: interest of historical approach. Comptes Rendus Biologies, 334: 742-756.

Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1951. Sur la flore des eaux acides de la Tunisie septentrionale, 70e Congrès de l’AFAS, 4: 95-98.

Prelli, R. 2001. Les Fougères et Plantes Alliées de France et d'Europe Occidentale. Belin, Paris, 431 p.

Rhazi, L. 2016. Isoetes longissima. The IUCN Red List of Threatened Species 2016: e.T164197A104048021. Downloaded on 12 July 2021.