Asplenium marinum L.

Asplénium marin, Doradille marine / Sea Spleenwort / الطُّحَال البَحْرِيّ

UGS : c6fce361d6be Catégorie : Étiquette : Product ID: 1454
Source: Errol Véla

Description

test


Évaluateur(s)
Ben Haj Jilani I., Daoud-Bouattour A., Ghrabi-Gammar Z. & Véla E.

Partenaire(s)/Institution(s)
Faculté des Sciences de Tunis
Institut National Agronomique de Tunisie
AMAP, Université de Montpellier


Autorité
Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement

Date : Octobre 2021

1. TAXONOMIE

Division Règne Phylum Classe Ordre Famille Genre
PteridophytaPlantaeTracheophytaPolypodiopsidaPolypodialesAspleniaceaeAsplenium

Synonymes
Trichomanes maritimum Bubani
Adiantum trapeziforme Huds.


Sources taxonomiques
Board of Trustees, RBG Kew. 2021. Plants of the World Online Portal. Richmond, UK. Available at: http://www.plantsoftheworldonline.org. (Accessed: 20 June 2021)

IUCN 2021. The IUCN Red List of Threatened Species. Version 2021-1. Available at: www.iucnredlist.org. (Accessed: 27May2021)

Le Floc’h, E., Boulos, L. & Véla, E. 2010. Catalogue synonymique commenté de la Flore de Tunisie, 2e édition. Banque de Gènes, Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, Tunis, 500 p.

Pteridophyte Phylogeny Group (PPG I). 2016. A community-derived classification for extant lycophytes and ferns. Journal of Systematics and Evolution 54(6): 563-603.

Notes taxonomiques
La doradille marine est généralement une espèce d'Europe occidentale, présente notamment sur le littoral atlantique, mais elle reste très rare sur les côtes méditerranéennes (Prelli 2001). Elle existe en Afrique du Nord, au Maroc et en Algérie où elle est extrêmement rare (Prelli 2001 ; Muracciole et al. 2010). En Tunisie, elle n’a été signalée qu’en 2006, où elle a été collectée sur l'îlot de la Fauchelle (archipel de la Galite), et où elle a été revue en 2007 et 2008 (Muracciole et al. 2010).

2. EVALUATION
Europe: Préoccupation mineure (LC), cf. Christenhusz et al. 2017

Tunisie : EN: D

Justification de l’évaluation
Asplenium marinum n’est recensée en Tunisie que dans une seule localité avec une population restreinte, représentée par une centaine d’individus matures (<250 ; Muracciole et al. 2010). Ainsi, l’espèce est classée En danger suivant le critère D (EN : D). La rareté de cette espèce en Méditerranée ne permet pas d’envisager des pluies de diaspores suffisantes pour ensemencer régulièrement l’île et renforcer facilement la population locale. La population locale montre une bonne activité de reproduction sur place, et ne peut donc être considérée comme un puits. La catégorie provisoire reste donc inchangée (EN : D).

3. AIRE DE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

Distribution
Mogods : Îlot de la Fauchelle (archipel de la Galite)

Description
Asplenium marinum n'est enregistrée que sur l’îlot La Fauchelle de l'archipel de la Galite. Sa zone d’occupation (AOO) et sa zone d’occurrence (EOO) sont extrêmement restreintes, limitées à une maille élémentaire de 4 km2.


4. POPULATION

La population d’Asplenium marinum compte une centaine d'individus vigoureux avec une forte régénération. Elle est constituée de pieds isolés et de taches de quelques décimètres carrés, jusqu'à 3 m² pour la plus importante (Muracciole et al. 2010). La tendance de la population n’est pas connue.

5. HABITAT ET ECOLOGIE

Systèmes
Terrestre

Types d’habitat
Marin Côtier/Supratidal : Falaises maritimes et îles rocheuses au large des côtes

Description
La doradille marine est une fougère, hémicryptophyte. Elle se développe dans les anfractuosités des rochers maritimes exposés aux embruns, en falaises et dans les grottes marines. Elle préfère les substrats siliceux (Prelli 2001). Sur l’îlot de La Fauchelle, elle a été trouvée, à environ 10 m d’altitude, dans une grotte ombragée et humide, présentant des suintements d’eau.

6. MENACES

0

Description
Jusque-là, il n’y a aucune menace connue de l’espèce, surtout que la Galite est une aire protégée marine. Néanmoins, ce taxon peut être éventuellement affecté par l'érosion des falaises ou par la pollution de l’eau et de l’air.

7. UTILISATION ET COMMERCE

Pas d’utilisation connue de ce taxon pour la Tunisie.

8. ACTIONS DE CONSERVATION

Actions de conservation en place
L’espèce est relevée à la Fauchelle, îlot de la Réserve naturelle de la Galite.

Actions de conservation nécessaires
Protection Sol/eau : Protection Site/Zone

Recherches nécessaires
Planning de conservation : Plan de gestion par zone
Suivi : Tendances de la population


Description
Il est nécessaire de protéger l’habitat de l’unique population connue de cette espèce. Il faut également développer un programme de suivi, prévoir la conservation in-situ de l’espèce, et conduire des recherches afin d’identifier les menaces potentielles qui pourraient l’affecter.D’autre part, l'exploration d'habitats similaires de l'espèce sur tout l’archipel de la Galite et dans d'autres régions de la Tunisie est recommandée.

9. BIBLIOGRAPHIE

Christenhusz, M., Bento Elias, R., Dyer, R., Ivanenko, Y., Rouhan, G., Rumsey, F. &Väre, H. 2017. Asplenium marinum. The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T83476692A83477123. Downloaded on 13 July 2021.

Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie: Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Muracciole, M., Delaugerre, M. & Pavon, D. 2010. Asplenium marinum L., une fougère nouvelle pour la flore de Tunisie. Poiretia 2 : 7-11.

Prelli, R. 2001. Les Fougères et plantes alliées de France et d’Europe occidentale. Belin, Paris.