Antinoria agrostidea (DC.) Parl.

Antinorie fausse-Agrostide, Canche faux Agrostis / /

UGS : bcfb0a2f7c3b Catégorie : Étiquette : Product ID: 1453
Source: Serge D. Muller

Description

test


Évaluateur(s)
Daoud-Bouattour A., Ghrabi-Gammar Z., Ben Haj Jilani I. & Muller S.D

Partenaire(s)/Institution(s)
Faculté des Sciences de Tunis
Institut National Agronomique de Tunisie
ISEM, Université de Montpellier


Autorité
Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement

Date : Octobre 2021

1. TAXONOMIE

Division Règne Phylum Classe Ordre Famille Genre
MonocotyledonaePlantaeTracheophytaLiliopsidaPoalesPoaceaeAntinoria

Synonymes
Aira agrostidea (DC.) Loisel.
Airopsis agrostidea DC
Airopsis candolei Desv.
Antinoria agrostidea(DC.) Parl. var. algeriensis Maire
Deschampsia agrostidea (DC.) Raspail
Poa agrostidea DC.


Sources taxonomiques
Board of Trustees, RBG Kew. 2021. Plants of the World Online Portal. Richmond, UK. Available at: http://www.plantsoftheworldonline.org. (Accessed: 07 August 2021)

Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie : Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Dobignard, A. & Chatelain, C. (2010). Index synonymique la flore d'Afrique du Nord. Vol. 1, Pteridophyta, Gymnospermae, Monocotyledonae. Conservatoire et Jardin Botaniques, Genève, 455 p.

Le Floc’h, E., Boulos, L. & Véla, E. 2010. Catalogue synonymique commenté de la Flore de Tunisie, 2e édition. Banque de Gènes, Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, Tunis, 500 p.


2. EVALUATION

Global: Préoccupation mineure (LC), cf. Rhazi 2010

Méditerranée: Préoccupation mineure (LC), cf. Rhazi 2010

Tunisie : CR: B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v)

Justification de l’évaluation
Antinoria agrostidea est classé En Danger critique (CR) en raison de sa zone d’occupation (AOO) très restreinte, estimée à 4 km2, de l’extinction probable de sa sous-population de Majen el Ma, et de la menace d’une accentuation future du drainage de la Garâa Sejenane, seule localité aujourd’hui confirmée pour ce taxon, et qui détruirait son habitat.

3. AIRE DE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

Distribution
Kroumirie : Majen el Ma (présumé éteint)
Mogods : Garâa Sejenane


Description
Antinoria agrostidea est signalé dans la flore de Tunisie (Cuénod et al. 1954), sous A. agrostidea var. algeriensis Maire, uniquement à Majen el Ma, en Kroumirie. Des prospections récentes réalisées, de 2007 à 2019, par A. Daoud-Bouattour, Z. Ghrabi-Gammar, I. Ben Haj Jilani et S.D. Muller (pers. data), n’ont pas permis de retrouver ce taxon dans ce site. Par contre, il a été observé par cette même équipe, en 2014, dans les Mogods, au centre de la Garâa Sejenane (Rouissi et al. 2016). Son aire d’occupation est aujourd’hui (AOO) estimée à une maille élémentaire, soit 4 km2.


4. POPULATION

La population d’Antinoria agrostidea, taxon signalé ‘rare’ par Cuénod et al. (1954), n’est très probablement plus représentée aujourd’hui que par la sous-population de la Garâa Sejenane.

5. HABITAT ET ECOLOGIE

Systèmes
Terrestre/Eaux douces (= eaux intérieures)

Types d’habitat
Zones humides (intérieures) : Marais/Mares temporaires/Intermittents d'eau douce (< 8 ha)

Description
Antinoria agrostidea pousse dans les mares temporaires et les zones de cultures inondables, sur sol siliceux, entre 100 et 500 m d’altitude.

6. MENACES

Agriculture et aquaculture : Agriculture paysanne ; Elevage
Modifications du système naturel : Barrages et gestion/utilisation de l'eau ; Autres modifications de l'écosystème
Pollution : Eaux usées domestiques et urbaines ; Effluents agricoles et forestiers


Description
Les principales menaces qui pèsent sur Antinoria agrostidea sont le drainage, l’agriculture et la pollution de l’eau.

7. UTILISATION ET COMMERCE

Pas d’utilisation connue de ce taxon.

8. ACTIONS DE CONSERVATION

Actions de conservation en place
Garâa Sejenane, récemment désignée site Ramsar (2021)

Actions de conservation nécessaires
Protection des terres/eaux : Protection du site/zone ; Protection des ressources et de l’habitat
Gestion de l'espèce : Conservation ex-situ


Recherches nécessaires
Recherche : Taille, distribution et tendances de la population
Suivi : Tendance de la population


Description
Antinoria agrostidea pousse au centre de la Garâa Sejenane, récemment désignée site Ramsar. La protection de ce site (mesures de protection juridiques, surveillance, évitement de toute modification de l’hydrologie) est le meilleur moyen de protéger l’habitat fragile de cette espèce. La recherche d’éventuelles nouvelles localités, et la surveillance des tendances démographiques de son unique sous-population connue sont nécessaires. Il faut également prévoir sa conservation ex-situ et sa réintroduction dans le site de Majen el Ma.

9. BIBLIOGRAPHIE

Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie : Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Rhazi, L. 2010. Antinoria agrostidea. The IUCN Red List of Threatened Species 2010: e.T164005A5695072.https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2010-2.RLTS.T164005A5695072.en. Downloaded on 07 August 2021.

Rouissi M., Muller S.D., Ben Haj Jilani I., Ghrabi-Gammar Z., Rhazi L., Paradis L., Bottollier-Curtet M., Gerbaud E. & Daoud-Bouattour A. 2016. Conservation issues of an exceptional freshwater Mediterranean wetland in northwest Tunisia: Garâa Sejenane. Revue d’Ecologie (La Terre et la Vie) 71: 222-238.