Allium subhirsutum L.

Ail cilié / Hairy Garlic / كراث

UGS : 706d63e8e359 Catégorie : Étiquette : Product ID: 1444
Source: Errol Véla

Description

test


Évaluateur(s)
Ben Haj Jilani I., Daoud-Bouattour A. & Ghrabi-Gammar Z.

Partenaire(s)/Institution(s)
Faculté des Sciences de Tunis
Institut National Agronomique de Tunisie


Autorité
Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement

Date : Octobre 2021

1. TAXONOMIE

Division Règne Phylum Classe Ordre Famille Genre
MonocotyledonaePlantaeTracheophytaLiliopsidaAsparagalesAmaryllidaceaeAllium

Synonymes
Allium subhirsutum L. subsp. ciliare (Delaroche) Maire & Weiller
Allium subhirsutum L. subsp. subhirsutum


Sources taxonomiques
Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie : Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Dobignard, A. & Chatelain, C. 2010. Index synonymique la flore d'Afrique du Nord. Vol. 1, Pteridophyta, Gymnospermae, Monocotyledonae. Conservatoire et Jardin Botaniques, Genève, 455 p.

Le Floc’h, E., Boulos, L. & Véla, E. 2010. Catalogue synonymique commenté de la Flore de Tunisie, 2e édition. Banque de Gènes, Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, Tunis, 500 p.

Notes taxonomiques
Ce taxon, signalé sous Allium subhirsutum subsp. ciliare par Cuénod et al. (1954), n’est pas retenu pour la Tunisie par Le Floc’h et al. (2010) et Dobignard & Chatelain (2010). Cependant, sa présence en Tunisie est confirmée, suite à son observation et son identification en 2019 par E. Véla, sur le versant nord du Jbel Eddmina (côté Raf Raf).Allium subhirsutum L. est un parent sauvage tertiaire de certains allium cultivés, à savoir l'oignon (A. cepa L.), l'oignon gallois (A. fistulosum L.), l'ail (A. sativum L.) et la ciboulette (A. schoenoprasum L.).

2. EVALUATION
Europe: Données insuffisantes (DD), cf. Kell 2011

Tunisie : EN: B1ab(i,ii,iv)+2ab(i,ii,iv)

Justification de l’évaluation
Avec une population sévèrement fragmentée, des zones d’occurrence (EOO) et d’occupation (AOO) restreintes, estimées respectivement à 1046 et 16 km2, et en déclin suite à la disparition des sous-populations, des îles Cani et La Galite, Allium subhirsutum est classé En Danger (EN).

3. AIRE DE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

Distribution
Mogods : La Galite (non retrouvé)
Nord-Est : Sidi Othman, Le Borgel, Jbel Ichkeul, versant nord du Jbel Eddmina (côté Raf Raf), Ile Cani (non retrouvé)



Description
Allium subhirsutum est signalé, par Cuénod et al. (1954), sur l’île de La Galite (Mogods) et dans le Nord-est (Sidi Othman, indiqué sous ‘Sidi Athman’, Le Borgel, Jbel Ichkeul et Ile Cani). Récemment, ce taxon n’a pas été signalé sur les îles de la Galite et Cani (Médail et al. 2020). Par contre, en 2019, il a été relevé par E. Véla dans une nouvelle station du Nord-est, le versant nord du Jbel Eddmina (côté Raf Raf), où il a été cité, par erreur, sous A. subvillosum Schultes & Schultes, dans Ghrabi-Gammar et al. (2020). Ses zones d’occurrence (EOO) et d’occupation (AOO) sont estimées respectivement à 1046 et 16 km2.


4. POPULATION

La population d’Allium subhirsutum est sévèrement fragmentée en quatre sous-populations, dont seule celle du versant nord du Jbel Eddmina (côté Raf Raf), est aujourd’hui confirmée. Deux autres, celles des îles de la Galite et Cani n’ont pas été retrouvées. La taille de la population n’est pas connue.

5. HABITAT ET ECOLOGIE

Systèmes
Terrestre

Types d’habitat
Zones rocheuses (par exemple, falaises intérieures, pics montagneux)Intertidal marin : Rivage sablonneux et/ou plages, bancs de sable

Description
Allium subhirsutum est une cryptophyte qui pousse sur les sables et rocailles (Cuénod et al. 1954), entre 0 et 455 m d’altitude.

6. MENACES

Utilisation des ressources biologiques : Cueillette de plantes terrestres

Description
A l’exception de la récolte d’Allium subhirsutum pour sa consommation, les menaces pouvant affecter ce taxon ne sont connues.

7. UTILISATION ET COMMERCE

Les bulbes de tous les Allium de la section Allium (dont A. polyanthum) peuvent être récoltés et utilisés dans l’alimentation, remplaçant le poireau cultivé, A.porrum (Le Floc’h 1983).

8. ACTIONS DE CONSERVATION

Actions de conservation en place
Le Parc national de l’Ichkeul

Actions de conservation nécessaires
Protection des terres/eaux : Protection du site/zone
Gestion de l’espèce : Conservation in-situ


Recherches nécessaires
Recherche : Taille, distribution et tendances de la population
Suivi : Tendance de la population et de l’habitat
Planning de conservation : Plan de gestion par zone


Description
A l’exception du Jbel Ichkeul, inclus dans une aire protégée (Parc national de l’Ichkeul), Allium subhirsutum est signalé dans des zones non protégées. Il est alors nécessaire de protéger son habitat. Le suivi régulier de ces localités, permettrait d’identifier la taille de la population de l'espèce et les menaces potentielles. Il convient également de prévoir la conservation in-situ de l’espèce et sa réintroduction sur les deux îles, La Galite et Cani, où elle n’a pas été retrouvée.

9. BIBLIOGRAPHIE

Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie : Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Ghrabi-Gammar, Z. Daoud-Bouattour, A., Ben HajJilani, I., Lansdown, R.V. & Véla E. 2020. Evaluation de la flore terrestre de Ghar el Melh, et de son habitat. Projet GEMWET.

Kell, S.P. 2011. Allium subhirsutum. The IUCN Red List of Threatened Species 2011: e.T172063A6817238. Downloaded on 05 August 2021.

Le Floc’h, E. 1983. Contribution à une étude ethnobotanique de la Flore Tunisienne. Imprimerie officielle de la République Tunisienne, 402 p.