Allium litardierei J.-M.Tison

/ / كراث

UGS : e0d91155f15c Catégorie : Étiquette : Product ID: 1441
Source: Errol Véla

Description

test


Évaluateur(s)
Ben Haj Jilani I., Daoud-Bouattour A. & Ghrabi-Gammar Z.

Partenaire(s)/Institution(s)
Faculté des Sciences de Tunis
Institut National Agronomique de Tunisie


Autorité
Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement

Date : Octobre 2021

1. TAXONOMIE

Division Règne Phylum Classe Ordre Famille Genre
MonocotyledonaePlantaeTracheophytaLiliopsidaAsparagalesAmaryllidaceaeAllium

Synonymes
Allium pallens var. grandiflorum (Maire & Weiller) Pastor & Valdés
Allium paniculatum subsp. breviscapum Litard. & Maire


Sources taxonomiques
Board of Trustees, RBG Kew. 2021. Plants of the World Online Portal. Richmond, UK Available at: http://www.plantsoftheworldonline.org. (Accessed: 02 August 2021).

Von Raab-Straube, E. & Raus, T. (eds.) 2018. Euro+Med-Checklist Notulae 9. Willdenowia 48 (2): 195-220.

Notes taxonomiques
Ignoré par Cuénod et al. (1954), Dobignard & Chatelain (2010) et Le Floc’h et al. (2010), Allium litardierei n’a été signalé qu’en 2014, suite à sa collecte par R. El Mokni & J.-M. Tison dans la vallée de la Mejerda (Von Raab-Straube & Raus 2018).

2. EVALUATION

Tunisie : VU: D2

Justification de l’évaluation
Allium litardierei n’est signalé que dans trois localités dans la Vallée de la Mejerda. Avec sazone d’occupation (AOO) estimée à 12 km2, et les menaces qui pèsent sur ce taxon et son habitat (pâturage, piétinement par le bétail, incendies, collecte de plantes), Allium litardierei est classé « Vulnérable » (VU), selon le critère D2.

3. AIRE DE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

Distribution
Vallée de la Mejerda : Sidi El Béchir (Mateur), Sidi Nsir vers Joumine, Nefza-sud

Description
Allium litardierei est endémique du Maghreb. Nouveau pour la Tunisie, il a été relevé pour la première fois en 2014, dans la vallée de la Mejerda (Sidi El Béchir-Mateur, Sidi Nsir vers Joumine, Nefza-sud ; Von Raab-Straube & Raus 2018). Ses zones d’occupation (AOO) et d’occurrence (EOO) sont restreintes, estimées respectivement à 12 et 21 km2.


4. POPULATION

L’information sur la taille de la population d’Allium litardierei fait défaut. El Mokni & Tison (in Von Raab-Straube & Raus 2018) rapportent "plusieurs populations" sans donner de précision.

5. HABITAT ET ECOLOGIE

Systèmes
Terrestre

Types d’habitat
Maquis/Garrigue : Végétation arbustive de type méditerranéen

Description
Allium litardierei est une cryptophyte.En Tunisie, elle est cantonnée dans la Vallée de la Mejerda, où elle pousse principalement sur des sols argileux, dans des maquis dégradés de montagnes calcaires (Von Raab-Straube & Raus 2018), entre 145 et 325 m d’altitude.

6. MENACES

Agriculture & Aquaculture : Pâturage, élevage ou agriculture paysanne
Modifications du système naturel : Augmentation de la fréquence/intensité des incendies
Utilisation des ressources biologiques : Cueillette de plantes terrestres


Description
Les sous-populations et l’habitat de cet Allium peuvent être affectés par certaines perturbations anthropiques, à savoir le pâturage et le piétinement par le bétail, les incendies, et la collecte de plantes.

7. UTILISATION ET COMMERCE

Les bulbes de tous les Allium de la section Allium (dont A. polyanthum) peuvent être récoltés et utilisés dans l’alimentation, remplaçant le poireau cultivé, A. porrum (Le Floc’h 1983).

8. ACTIONS DE CONSERVATION

Actions de conservation en place
Aucune

Actions de conservation nécessaires
Protection des terres/eaux : Protection du site/zone
Gestion de l’espèce : Conservation in-situ


Recherches nécessaires
Recherche : Taille, distribution et tendances de la population
Suivi : Tendance de la population et de l’habitat
Planning de conservation : Plan de gestion par zone


Description
Allium litardierei est présent dans des zones non protégées. La protection de son habitat est alors le meilleur moyen de le préserver. Le suivi régulier de ces localités est nécessaire pour recueillir des informations sur la taille et la tendance de la population de l'espèce et les menaces potentielles. Il faut également prévoir la conservation in-situ de l’espèce, ainsi que la collecte de germoplasme en vue d’une éventuelle valorisation agronomique à l’échelle nationale, en tant que proche parente d’une espèce cultivée.

9. BIBLIOGRAPHIE

Cuénod, A., Pottier-Alapetite, G. & Labbe, A. 1954. Flore analytique et synoptique de Tunisie : Cryptogames vasculaires, Gymnospermes et Monocotylédones. Office de l’Expérimentation et de la Vulgarisation Agricoles de Tunisie. Imprimerie S.E.F.A.N., Tunis.

Le Floc’h, E. 1983. Contribution à une étude ethnobotanique de la Flore tunisienne. Imprimerie officielle de la République Tunisienne, 402 p.

Von Raab-Straube, E. & Raus, T. (eds.) 2018. Euro+Med-Checklist Notulae 9. Willdenowia 48 (2): 195-220.